Roger Lespagnard : “Je suis resté confiant dans les chances de succès de Nafi”



À l’arrière de la tribune où il avait pris place, dans l’un des sièges verts rembourrés et très confortables d’Hayward Field, pour suivre le 800m clôturant l’heptathlon, Roger Lespagnard nous a confié son sentiment de satisfaction, lui qui venait de voir Nafi Thiam améliorer son record personnel de manière significative et remporter la médaille d’or par la même occasion. Un deuxième titre mondial qui ne lui a pas été offert sur un plateau mais que la sociétaire du RFCL a remporté tout à fait méritoirement au final.

“Cette seconde journée s’est bien passée”, résume Roger Lespagnard. “J’aurais souhaité que le deuxième essai à la longueur de Nafi ne soit pas mordu parce qu’il était vraiment bon. Mais 6,59m c’est un bon résultat. Au javelot, je savais bien qu’elle pouvait faire 53 ou 54 mètres, c’est juste ce qu’il fallait, même si j’aurais préféré qu’elle fasse un peu mieux. Ensuite avant le 800m, j’étais fort confiant. Avec son gabarit, sa façon de courir, il était évident que Nafi devait faire beaucoup mieux que son chrono de référence.”

Mais la deuxième position qu’elle occupait au classement général était assez inhabituelle pour elle.

“C’est la première fois qu’elle doit se battre pour gagner. On savait toutefois que rattraper un petit retard de deux secondes sur Anouk Vetter était tout à fait possible. Et Nafi a fait exactement ce que je lui ai proposé de faire : 1’04’’ aux 400m et 1’38’’ aux 600m. Elle a osé partir sur ce tempo pour la bonne raison qu’on était sûr qu’elle pouvait le tenir, sur base des tests qu’elle avait faits. Elle n’a d’ailleurs pas discuté ou hésité quand je lui ai expliqué ce que j’attendais d’elle. Et elle a bien forcé à la fin pour aller chercher le meilleur chrono possible. Le mental était là ! On avait bien préparé ce 800m depuis des mois. Mais globalement elle fait un très bel heptathlon, récompensé du deuxième total de sa carrière. C’est vraiment un très beau résultat.”

Une année peu évidente pour Nafi Thiam

Qui récompense la persévérance de l’heptathlonienne. “C’est une année embêtante parce que, initialement, nous voulions faire un petit break après les Jeux olympiques. Mais les Jeux puis les Mondiaux ayant été reportés à 2021 et 2022 respectivement, on n’en a pas eu le temps. Et il y a eu des problèmes de tendons, de dos, etc, qui se sont greffés à cela. Elle est rentrée dans un carcan de problèmes. Mais depuis le meeting de Leiden, on a senti que ça revenait à la longueur. La hauteur, cela n’a pas été facile mais Nafi a réussi aussi à passer à travers, non pas la douleur, mais l’idée de se faire mal.”

Quid du javelot, où elle fait moins la différence que par le passé ? “ça va revenir”, assure Roger Lespagnard. “C’est une question de musculation, qu’on n’a pas su faire de manière très sérieuse depuis novembre dernier. Nafi a maintenant un beau potentiel pour viser des records. Si elle avait fait 58m au javelot ce lundi, elle battait sans doute le record d’Europe. Le jour où elle sera en pleine possession de ses moyens, j’espère bien qu’elle l’aura !”




Source link

Denial of responsibility! planetcirculate is an automatic aggregator around the global media. All the content are available free on Internet. We have just arranged it in one platform for educational purpose only. In each content, the hyperlink to the primary source is specified. All trademarks belong to their rightful owners, all materials to their authors. If you are the owner of the content and do not want us to publish your materials on our website, please contact us by email – [email protected]. The content will be deleted within 24 hours.